Le séminaire transnational pour l’identification des bonnes pratiques à Strasbourg

Les 7 communautés de pratique européens du projet “Ubagri4women” se sont réunis du 12 au 14 septembre pour la participation à un séminaire transnational portant sur les bonnes pratiques d’inclusion des femmes migrantes et les initiatives novatrices de l’agriculture urbaine.

Second paragraphe | (les partenaires peuvent inclure un court paragraphe sur les partenaires locaux qui ont participé aux visites d’étude)

La matinée du premier jour des visites d’études s’est déroulée au Foyer Notre Dame, une organisation non-gouvernementale (ONG) qui œuvre pour le soutien et l’hébergement des personnes à la recherche de protection et d’aide avec l’objectif d’encourager leur inclusion sociale et professionnelle dans la société. Une autre visite a eu lieu en parallèle à la Cimade (Comité inter mouvements auprès des personnes évacuées), une ONG d’accueil et de conseil fournissant un soutien administratif et juridique à des dizaines de milliers de migrants, de réfugiés et de demandeurs d’asile au sein de ses centres d’accueil.

Durant l’après midi, le groupe entier s’est rendu aux Jardins de la Montagne Verte, une ONG organisant des activités agricoles pour l’inclusion social des personnes en difficulté, puis au jardin de l’AMSED où une rencontre a eu lieu entre les partenaires européens et certaines participantes issues de l’immigration faisant partie du projet.

Le 13 septembre, le groupe est allé à la visite d’un campement Rome de Strasbourg afin de participer à un atelier d’agriculture urbaine et d’en apprendre davantage sur les activités implentées pour l’inclusion sociale et professionnelle des femmes roms. Par ailleurs, une visite a eu lieu au Centre socio-culturel de Neuhof ayant un espace non exploité où l’AMSED organise des ateliers pour l’inclusion sociale des femmes en association avec la Ville de Strasbourg, ainsi que d’autres ONG.

Le dernier jour du séminaire un dialogue d’enrichissement mutuel a eu lieu au sujet de l’ensemble des bonnes pratiques visitées ainsi que des différentes découvertes lors de la visite d’études et du séminaire.

Le projet d’agriculture urbaine “Urbagri4women” implique 7 organisations en provenance de 7 pays européens, à savoir Aidglobal du Portugal, AMSED de la France, CARDET de Chypre, GYROS d’Angleterre, IED de Grèce, Südwind d’Australie et TAMAT d’Italie, étant le porteur du projet. Le projet est co-financé par le Fonds Asile Migration Intégration (FAMI) de l’Union européenne.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *