Les pays méditerranéens discutent les défis en relation avec la migration

Le projet “Urbagri4women – les pratiques novatrices et les initiatives urbaines dans le domaine de l’agriculture pour la promotion de l’intégration des femmes migrantes dans la société d’accueil” a été présenté lors de la réunion de lancement du réseau Migration méditerranéenne, le 27 et 28 avril, à Nicosie, en Chypre. Cette initiative visait à promouvoir le débat et la réflexion sur les défis des pays méditerranéens en matière d’intégration.

La réunion, en présence d’AIDGLOBAL, de CARDET et de TAMAT, a rassemblé plusieurs pays dont la Chypre, l’Espagne, la Grèce, l’Italie, la Malte et le Portugal, et a accueilli le ministre des Affaires étrangères chypriote ainsi que l’Organisation Internationale pour la Migration parmi d’autres.

Le réseau MMM est financé par l’Union européenne par le fond « Asile, Migration et Intégration » et soutenu par CARDET, tous les deux étant partenaires du projet « Urbagri4women ». Il s’agit d’une initiative qui a pour objectif de promouvoir l’intégration des femmes migrantes dans les sociétés d’accueil, incluant celles qui ont fait la demande d’asile et les bénéficiaires d’une protection internationale, pour leur permettre de développer des projets innovants et durables dans le domaine de l’agriculture.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *